Impact du changement climatique sur la planification de l'eau

Les ressources en eau sont affectées par les effets immédiats et à long terme du changement climatique, notamment les inondations, la sécheresse, la modification de la fréquence et de la distribution des précipitations ainsi que l’assèchement des rivières. En effet, les changements de température et de régime des précipitations peuvent affecter les processus hydrologiques et la disponibilité des ressources en eau pour l’agriculture, la population, l’industrie et l’hydroélectricité. Le changement climatique est donc important pour les planificateurs de l’eau, car il peut modifier les conditions sous-jacentes de gestion de l’eau et accroître le besoin de nouveaux programmes et procédures de gestion de l’eau.

La planification des systèmes de ressources en eau nécessite une approche multidisciplinaire qui combine différentes expertises. En effet, la gestion de l’eau est influencée par un certain nombre de facteurs biologiques, physiques et socioéconomiques interdépendants, notamment le climat, la topographie, l’utilisation des terres, l’hydrologie des eaux de surface, l’hydrologie des eaux souterraines, les sols, la qualité des eaux, les écosystèmes, la démographie, les installations et infrastructures institutionnelles. Ces facteurs varient au fil du temps, par exemple en raison de l’augmentation du produit intérieur brut, des changements d’attitude des consommateurs ou des changements climatiques, ce qui rend difficile la prévision des besoins futurs.

Les données historiques locales ne sont pas suffisantes pour permettre aux services d’eau de relever ce nouveau défi auquel ils seront confrontés à l’avenir. Il sera utile d’avoir un système de soutien à la gestion de l’eau intégrant les ressources actuelles et futures ainsi que les besoins actuels et futurs qui aideront à soutenir les ressources en eau. Le SASE peut contribuer à la réalisation d’un service climatique, qui sera utile en tant que système de soutien à la gestion de l’eau intégrant les ressources actuelles et futures ainsi que les besoins actuels et futurs qui aideront à soutenir les ressources en eau, en utilisant les résultats d’un modèle de ruissellement pluvial forcé par le climat pour comprendre la sensibilité locale au changement climatique.

 

En considérant à la fois les facteurs biophysiques influençant le fleuve et les facteurs socio-économiques affectant le niveau de la demande intérieure, le secteur industriel et la gestion des réservoirs artificiels, il peut aider le planificateur à prévoir les structures de l’offre et de la demande, à reconnaître les tendances sous diverses hypothèses. Il permettra également d’analyser divers scénarios de changement et de gestion de l’eau.